ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

magazine
 


Les plaques de plâtre

Pose de plaque de plâtre
Composées de plâtre moulé entre deux couches de carton, les plaques de plâtre sont un excellent matériau de construction.

C’est une technique née en 1894 aux États-Unis et qui est apparue en France, à la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Leurs nombreux avantages notamment, au plan économique et environnemental, en font des matériaux de construction industrialisés, fréquemment employés pour la finition des plafonds intérieurs et des murs, ainsi que pour l'isolation d'une maison.

Choix des matériaux

En France, des normes existent pour les plaques de plâtre. Elles doivent répondre aux spécifications de la norme NF EN 520 (2009) qui se décline en trois qualités de plaques :
  • type A (anciennement Standard) ;
  • type I (anciennement Haute Dureté) ;
  • Spécial feu (PPF) ;
  • type H1 (hydro)(PPM).
Pour votre pose, vous pouvez choisir les plaques vertes qui sont des matériaux hydrofuges et donc qui conviennent aux locaux humides.

Il y a également les plaques blanches qui offrent un effet décoratif intéressant, car pré peintes. En optant pour ce type de plaque, vous n’aurez pas besoin de mettre une couche de fond avant la pose.

Il est en outre possible de choisir les plaques brunes ou encore les plaques avec isolation. Ces dernières sont ainsi appelées parce qu’elles sont livrées avec un isolant rigide, qui est généralement collé sur la face intérieure. Cette forme de plaque est idéale pour les murs, à condition que ceux-ci soient bien alignés et d’aplomb.

Les plaques ignifugée, spécifique pour la cuisine et la cheminée, car anti-feu. Ces plaques empêche la propagation du feu en cas d'incendie (Classée M1 au feu, conforme à la norme NF EN 52 et au DTU 25.41).

Enfin les plaques anti-chocs ou plaques haute dureté, hyper résistantes aux chocs et spécifiques pour les lieux de passage difficiles (escalier, comble...). Vous pourrez y fixer des charges importantes jusqu'à 50kg.
 
La pose de plaques de plâtre

La pose de plaques de plâtre est une opération qu’il est possible de réaliser soi-même, à condition d’avoir quelques notions de bricolage, et surtout technique de pose. Nous vous conseillons de faire appel à un professionnel, appelé plaquiste pour ce type de travaux.

Avant d’entamer les travaux proprement dits, une préparation de la pièce est nécessaire. Il faut par exemple vérifier que l’endroit où l'on souhaite poser des plaques de plâtre n’est pas humide. Dans l’hypothèse d’une pièce trop humide, il faut songer au moyen de résoudre le problème avant la pose ou alors le montage doit s’effectuer sur une ossature.

Une fois la pièce bien préparée, il faut passer à la pose proprement dite. Vérifier tout d'abord  la bonne planéité du mur.  Si défauts de planéité il y a, sous la règle, ils ne doivent pas excéder 15 mm. Si les défauts sont plus importants encore, il faudra le lisser ou le reboucher à l’enduit. Si vous optez pour celles déjà dotées d'un isolant, vous avez la possibilité de les collées directement au mur, à l'aide d'un mortier. Vous n'aurez donc pas d'ossature métallique à poser au préalable.

Dans le cadre d’une pose sur ossature métallique, pour cloisonner par exemple une pièce, il convient de poser les plaques de plâtre sur une face. Sachez tout de même qu'une plaque de plâtre n'apporte aucun bénéfice sur les plans thermique et acoustique, vous devrez donc y ajouter un isolant type laine de verre. La prochaine étape est donc celle de  la pose de laine de verre.

La dernière étape dans ce type d’opération consiste à poser les plaques de plâtre sur la deuxième face.
De plus, pour augmenter l’isolation phonique et thermique, il est indispensable de rajouter toujours une seconde plaque de plâtre contre la première.

L'utilité des plaques de plâtre

Cloisonner votre intérieur, pour l'aménager ou le réaménager selon vos goûts, à l'aide d'un matériau sain car les plaques de plâtre ont la propriété de régulateur hygrométrique (humidité).

Elles peuvent servir d'habillage, aux parois intérieures brutes comme les faux-plafond sous un plancher d'étage, en revêtement pour des murs abîmés ou à rénover, en doublage sous un rampant de combles ou encore devant des murs en briques ou parpaings.
Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99