ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

magazine
 


L'Electricité solaire et environnement

La fin du moratoire photovoltaïque prévu le 9 mars 2011, lancé pour calmer l'emballement autour de cette nouvelle énergie développée, selon François Fillon, grâce à des "panneaux de piètre qualité" importés de Chine, "dans des conditions environnementales et urbanistiques très rudimentaires" et afin également de mettre fin à "des comportements spéculatifs".

Quel tarif pour le rachat de l'électricité solaire

À partir du 10 mars 2011, le quota annuel de projets sera donc limité à 500 MW par an et les particuliers et petits industriels verront le tarif de rachat de leur électricité par EDF baisser de 20 %. Quant aux grands projets - fermes au sol et grandes toitures - et aux projets de taille intermédiaire (entre 100 et 250 kilowatts-crête kWc), ils ne bénéficieront plus du tarif de rachat obligatoire et seront soumis à un système d'appel d'offres.

Seize organisations, de la Fondation Nicolas Hulot au Syndicat des énergies renouvelables (SER), jugent excessives ces mesures, pour l'avenir de la filière photovoltaïque et ce sont, dans un avenir proche, "plusieurs milliers d’emplois qui seront supprimés" affirment-elles dans un communiqué. "Le gouvernement souhaitait légitimement réguler et encadrer le coût pour la collectivité du développement du solaire photovoltaïque. Mais le projet actuel met en grave danger une filière naissante dont la crise de croissance, réelle, méritait un traitement adapté".

Le petit point positif noté par certains, est qu’en 2011 et 2012, les 500 MW annuels s'ajouteront aux 3 400 MW de projets qui ont déjà obtenu toutes les autorisations avant le début du moratoire. Mais le gouvernement estime peu probable la réalisation de la totalité de ces projets, dans les temps et se fixe l’objectif de 2500 MW au total d'ici fin 2012, faute de quoi il envisagera de relever le seuil annuel de 500 à 800 MW. Un maigre lot de consolation, donc, quand on sait que la décision ne pourra, de toute façon, être prise qu'en 2012... après la présidentielle.

(Source : lemonde.fr et LePoint.fr)
Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99