ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

magazine
 


Suites du moratoire sur la filière photovoltaique

Le vendredi 11 février, sera déposée une double plainte auprès de la Commission européenne de la part de l’association  « Touche pas à mon panneau solaire » rassemblant 3700 acteurs de la filière solaire dont quelques 400 entreprises, à l’encontre d’EDF.

En effet, selon la porte parole du collectif Ariane Vennin, EDF détient le monopole et est encouragé par l'Etat dans ses « pratiques anticoncurrentielles ».

Et au sein même de l’entreprise, des conflits d’intérêts sont présents comme entre EDRF (réseau de distribution) et EDF Energies Nouvelles ou entre EDF Agence obligation achat (EDF AOA – filiale d’EDF) qui achète l’électricité produite par les panneaux photovoltaïques. Le moratoire prévoyait de suspendre l'obligation pour EDF, de racheter l'électricité issue de l'énergie solaire aux tarifs jusqu'alors en vigueur.

Suite à une interview donnée au site Actu-Environnement, la porte parole de l’association,  Ariane Vennin a en effet déclaré pouvoir fournir des preuves tangibles attestant qu’EDF EN (EDF Energie Nouvelle) a antidaté des documents permettant de se soustraire au moratoire de 3 mois sur les installations photovoltaïques supérieures à 3 kWc. L’entreprise EDF EN n’a pas souhaité s’exprimer sur ces déclarations.

La deuxième plainte mais en cause le gouvernement français, sur ses engagements européens en matières d’énergies renouvelables. En effet, l’Etat s’était engagé à ce que 23% de l’électricité consommée dans notre pays provienne des énergies renouvelables comme le photovoltaïque ou l’éolien. Cependant, l’association assure de son côté  que cette production ne devrait représenter que 12% du bilan énergétique français en 2020.

Selon la porte-parole de "Touche pas à mon panneau solaire "Sur l'hydraulique, on plafonne en terme de capacité de production à 12%. L'éolien terrestre est en panne, compte tenu des contraintes réglementaires, et l'éolien en mer est une belle promesse de 3.000 mégawatts, mais c'est aussi de l'enfumage, parce qu'en 2015 on n'aura toujours rien"

Un chiffre donc très en dessous des objectifs fixés par Bruxelles.

Le vendredi 11février, jour du dépôt de plainte, n’est pas une date anodine puisque c’est précisément le jour de la fin des concertations sur la filière photovoltaïque qui visent à mettre en place de nouveaux tarifs et probablement des quotas pour les grands projets photovoltaïques. Un rapport sera ensuite rendu au ministre de l’énergie Eric Besson ainsi qu’à son homologue au ministère de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet.
Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99