ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

magazine
 


Poêles ou Inserts - Choisir son éco-solution


L'INSERT

Son efficacité réside dans l'aménagement de bouches d'aération distribuant dans la maison l'air chauffé par le foyer. Généralement en acier ou en fonte, l'insert se glisse dans les cheminées existantes ou nouvelles.
Ce procédé évite les déperditions de chaleur des foyers ouverts, pour un rendement de 65% à 80%, une moindre consommation de bois et une autonomie pouvant aller jusqu'a dix heures.
Des normes d'installation devant être respectées, le recours à un artisan est donc nécessaire pour garantir la qualité du conduit d'évacuation qui joue également un rôle important dans le rendement de la cheminée.
Enfin, ayant pris conscience de l'importance de ce mode de chauffage, les fabricants proposent une multitude de modèles, au design toujours plus raffiné et original. Cheminees

LE POÊLE

Même engouement pour le poêle de toutes formes et matières.
Le poêle à bois ou à granulé est simple à installer et à utiliser, il peut atteindre 85% de rendement et une autonomie de dix heures.
Cet appareil de chauffage clos avec évacuation des gaz par un tuyau, chauffe la pièce par rayonnement. La chambre de combustion, souvent en fonte ou en acier, confère au poêle une inertie qui délivre de la chaleur une fois le feu éteint.
Les combustibles diffèrent et la combustion est réglable : bûches, granulés (pellets) ou plaquettes.

Les matériaux de construction du poêle diffèrent également :      

- En fonte
- En acier, plus légers, ils montent en température rapidement mais ne gardent pas la chaleur longtemps.                         
- En faïence et terre cuite à chauffage : plus lent, mais plus stable                                                                             

- En tôle avec l'intérieur de recouvert de briques réfractaires (poêle à accumulation)

LES BÛCHES

Le meilleur rendement est obtenu avec un bois bien sec (18 mois sous abri). Une bûche chauffera alors longtemps, beaucoup, en produisant peu de fumée et de cendres. Ce mode de chauffage est économique, mais éxige une alimentation continue et un stockage important.
Le prix du stère varie selon la taille des bûches de 40 à 60 €.

LES GRANULES

Ils sont fabriqués à partir de sciure sèche compressée et représentent le combustible non polluant le plus innovant et stable en matière de biocombustible.
Ils produisent peu de cendres et assurent une autonomie intéressante.
La contrepartie est leur prix : de 180 à 250 € en vrac.

LES PLAQUETTES

Bois déchiqueté, paillage ou briquettes selon leur qualité, ces copeaux sont issus de l'entretien des fôrets ou de l'industrie de transformation du bois .

Les plaquettes sont très économiques et peuvent alimenter le foyer en continu.
Entre 30 et 10 € .
Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99