ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

magazine
 


La capeb se bat contre le statut d'auto-entrepreneur

Logo capeb

 

La capeb se bat contre le statut d'auto-entrepreneur de Benoist Apparu, secrétaire d'Etat chargé du Logement et de l'Urbanisme, lequel a promis de "faire passer le message".

"Un mal pernicieux", "une concurrence déloyale qui ne dit pas son nom" : c'est en ces termes, parmi d'autres, que Patrick Liébus a qualifié le régime d'auto-entrepreneur dès l'ouverture de la deuxième journée de l'assemblée générale de la CAPEB le 16 avril dernier. Des propos accueillis par des applaudissements à tout rompre, emplissant l'amphithéâtre bleu du Palais des Congrès de Paris, où se tenait la réunion annuelle de l'organisation.

Benoist Apparu : "nous croyons à ce statut" d'auto-entrepreneur

"Attentif aux efforts faits par le gouvernement pour sortir de la crise", Patrick Liébus s'est directement adressé à Benoist Apparu : "les artisans qui se battent tous les jours pour dynamiser les marchés, pour sauver l'emploi et préserver l'outil de production dans l'espoir de la reprise, ne supportent pas l'attitude gouvernementale qui consiste à minimiser, voire mépriser leur inquiétude face à l'émergence de ce fléau". "Il faut que les idées raisonnables soient entendues", a-t-il assené.

"La CAPEB et l'artisanat du bâtiment se sont toujours honorés de refuser le populisme", a ajouté le président de la CAPEB. Un propos faisant écho au communiqué de presse diffusé par le ministère de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi le 15 avril dernier, dans lequel Christine Lagarde et le secrétaire d'Etat des PME d'Hervé Novelli "se félicitent (du) succès exceptionnel du régime de l'auto-entrepreneur". Un succès qui, selon le communiqué, "matérialise l'avènement d'une culture populaire de l'entreprenariat en France".

Tout en précisant ne pouvoir "marcher sur les plates-bandes des collègues", le secrétaire d'Etat chargé du Logement et de l'Urbanisme a néanmoins répondu à Patrick Liébus. "Nous avons en France une défaillance en termes de création d'entreprises", a-t-il souligné. A ce titre, le statut d'auto-entrepreneur est, selon le gouvernement, "est un premier pas vers la création d'entreprise". Des propos ponctués par des huées. "J'entends bien que nous ne sommes pas d'accord mais nous croyons à ce statut", a rétorqué Benoist Apparu, se faisant ainsi l'écho de ses collègues du ministère de l'économie.

Bref, convaincu que le statut "reste une chance", le secrétaire d'état au logement a néanmoins promis de faire à nouveau entendre les préoccupations la CAPEB auprès du secrétaire d'Etat aux PME. "Je vous entends et je passerai le message", a-t-il assuré.

Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99