ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter

banniere 158x32mm Guide Habitat

S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

magazine
 


Faire poser une clôture, par qui, comment, à quel coût ?

pose de cloture

Vivre tranquillement à l’abri des curieux ou se protéger du vandalisme ? De nombreuses personnes en rêvent. Pour y parvenir, il n’y a qu’une solution : délimiter sa propriété !

D’ailleurs, selon l’article 647 du code civil, tout le monde peut faire la démarcation de sa parcelle au moyen d’une clôture et d’un portail ou d’un portillon. Toutefois, la manière de la réaliser peut poser problème si elle ne respecte pas les règlementations de l’urbanisme mises en vigueur.

Il est alors indispensable de connaitre ces règles au préalable avant de débuter les travaux. Une fois tous les renseignements nécessaires obtenus, concernant la pose d’une clôture, on peut ensuite décider des matériaux à utiliser, du style à adopter, des différents éléments à mettre en place comme la sonnette sur le portail, mais aussi du type de professionnel à qui confier la mission.

Le code civil et la réglementation des portails et clôtures

Dans le code civil, l’article 663 nous renseigne sur l’installation d’une clôture, d’un portail et d’un portillon pour une propriété privée. Selon cet article, certaines exigences doivent être respectées. On y trouve notamment les différentes limitations en matière de mesurage (hauteur permise, etc.).

En général, c’est le nombre d’habitants dans la zone concernée qui détermine cette hauteur. Elle est limitée à 3,20 m dans une ville ayant moins de 50 000 habitants. Au-delà de ce nombre de résidents, les particuliers ne peuvent pas édifier une clôture dépassant les 2,60 m.

En outre, il ne faut pas oublier que toute forme de construction dans des zones particulières peut être soumise à des règles bien définies. Il s’agit notamment des zones disposant de sites conservés, des monuments historiques ou encore des parcs. Si la parcelle se trouve à proximité de ces endroits, il y a plusieurs normes à respecter (couleurs, styles, matériaux à utiliser etc.).

À qui confier la pose de la clôture ?

Un professionnel de la clôture connait toutes les règles techniques à suivre. Donc l’idéal, surtout si le terrain est vaste, est de confier la mission à un expert en la matière.

Jusqu’en 1986, il était obligatoire de déposer un permis de construire pour la construction d’une clôture. Aujourd’hui, une simple déclaration de travaux suffit. Vous devrez donc retirer en mairie et remplir le formulaire type intitulé CERFA n° 10073*01 ; une mention pour la déclaration de clôture y est incluse.

Le document à remplir devra être remis en mairie, accompagné du plan de situation du terrain, d’un plan d’implantation du projet et d’un croquis faisant apparaître les dimensions et la nature des matériaux utilisés. On se demande alors à quel type de professionnel doit-on se référer ?

Pour répondre à cette question, le mieux c’est de consulter les annuaires. On peut ensuite faire une comparaison de toutes les offres de service et faire une demande de devis. D’ailleurs, plusieurs plateformes web proposent désormais des outils pour réaliser cette opération gratuitement. De cette manière, on peut opter pour l’expert qui propose l’offre la plus intéressante et qui correspond le plus aux besoins.

Comment procéder à la pose de clôture ?

En général, qui dit clôture de jardin dit grillage. En effet, c’est le type de clôture le plus courant et le plus abordable. Voici alors quelques étapes à suivre pour sa mise en place.

  • Faire un bornage : il s’agit de délimiter précisément les différents emplacements des éléments à installer.
  • Vérifier les niveaux : pour ce faire, on doit tendre un cordeau sur des piquets dans l’ensemble de la parcelle concernée. Cela permet d’avoir des poteaux bien alignés et ayant la même hauteur.
  • Maintenir les poteaux : en se servant de cales, on peut éviter le déplacement des poteaux jusqu’à ce que le béton sèche.
  • Une fois fait, on doit ensuite poser des jambes de force sur les poteaux d’angle.

Pour ceux qui choisissent la clôture occultante, on leur conseille l’installation de palissade en dur au lieu des brise-vues. Installer le grillage et bien le fixer à tous les niveaux.

Pour ce qui est des matériels, on doit avoir en main un mètre, un niveau à bulle, un cordeau à tracer et plâtre, une tarière, une patte et des vis de fixation, une pince coupante, des piquets, du béton de scellement à prise rapide. On pourrait aussi avoir besoin d’une pelle, d’un couteau, d’une tenaille, d’un marteau, en somme des outils et équipements nécessaires en bricolage.

Idée de prix de la pose clôture

Pour déterminer la valeur d’une clôture, plusieurs paramètres doivent être pris en compte. Ce sont : la surface du terrain, les matériaux à utiliser, la hauteur de la clôture à faire, la main d’œuvre si l’on doit faire appel à un professionnel.

Pour une clôture en PVC, on doit alors préparer un budget moyen de 40 euros le mètre. En général, elle est vendue en kit. Le grillage coûte environ 3 euros le mètre. Il est assez facile à installer et plus résistant que le précédent. Néanmoins, il est moins esthétique.

L’aluminium quant à lui vaut environ 150 euros le mètre. Design et facile à entretenir, il fait partie sans doute des plus onéreux du marché.

Pour une clôture en béton, il faut avoir un budget compris entre 25 et 50 euros pour chaque mètre à clôturer. Ce tarif varie en fonction de l’épaisseur de la plaque et de sa finition. 

La clôture en fer forgé est d’environ 120 euros le mètre. Elle est certainement la plus décorative puisqu’il est possible de la personnaliser à volonté.

A partir de 50 euros le mètre, on peut avoir une clôture en bois. Ce matériau est aussi personnalisable. Ecologique et solide, il est aussi très esthétique.

Un budget de 100 euros environ pour le mètre est nécessaire pour une clôture en pierre. Son aspect naturel est très apprécié. Cependant, sa mise en place est plutôt complexe.

Estimer le prix d’une clôture naturelle ou végétale est plutôt difficile. Si on effectue soi-même le travail, il faut juste s’armer de patience jusqu’à ce que les plantes atteignent la hauteur voulue. Comparée aux autres types de clôture, celle-ci demande un entretien particulier et régulier. 

Dans tous les cas, si l’on confie la pose à un expert, il ne faut pas oublier ses honoraires. Plusieurs paramètres sont pris en compte mais en moyenne comptez 10 à 25 euros par mètre pour la pose.

Merci de nous faire part de votre expérience ci-dessous, avez vous posé vous-même votre clôture ou l'avez vous fait faire par un professionnel de la clôture.

Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99