ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter

banniere-salon-habitat-angers-2017-2

S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

magazine
 


Construction de maisons bois sur fondations en pieux vissés "techno-Pieux"

construction maison bois techno pieuxQuel que soit le type de construction choisi : en bois, en brique, en béton etc., les fondations restent les éléments les plus importants car celles-ci supportent l’ensemble de la maison.

Il est donc primordial lors de l’édification du bâti, d’en choisir une qui correspond le plus aux besoins et aux différents paramètres essentiels.Voyons ensemble au travers de cet article, les éléments à prendre en compte.

Parmi les éléments à prendre en compte, les caractéristiques du sol et du terrain sur lequel on envisage de réaliser le projet sont des données à ne pas prendre à la légère. Si la parcelle se trouve dans une zone inondable, le mieux c’est d’opter pour la construction sur pieux vissés, sur chandelles de béton, sur pilotis ou sur poteaux.

De même, ces options sont à considérer sur les sites en forte pente ou sur un terrain ayant un sol extrêmement dur. Bien sûr, la construction sur ces zones est moins conseillée mais elle peut quand même avoir lieu avec beaucoup d’études, d’attentions et uniquement dans quelques cas bien précis. En général, la fondation en pieux vissés reste le mode d’assise le plus utilisé pour les maisons en bois. 

Le pieu vissé de marque "techno-Pieux" c’est quoi ?

Techno-Pieux est une fondation qui agit comme une grande vis installée dans le sol par un engin particulier. La profondeur de l’ancrage n’est pas définie car on s’arrête uniquement quand on atteint le sol permettant d’avoir la capacité portante voulue suivant la structure. Ce type de fondation est utilisable pour les résidences particulières, les maisons sur pilotis à destination touristique, les constructions de protection ou maritimes.

C’est la qualité de l’acier utilisé qui distingue le pieu vissé "techno-Pieux". Contrairement à de nombreuses entreprises qui s’approvisionnent dans les pays asiatiques, celle-ci opte pour des matières premières canadiennes. Ses pieux sont créés au Québec.

Chacun des pieux est conçu en acier structurel selon les exigences des normes CSA W47.1, CAN/CSA-G40.21-98 et ASTM A500 grade C. Leur production permet une exploitation optimisée des capacités du sol. Avant d’être mis en vente, ces produits ont subi des tests respectant les exigences des normes ASTM-D3689 et ASTM-D1143 dans différents sols.

Cette société dispose d’un service d’ingénierie particulier qui se charge de l’analyse des sols avant de livrer les pieux adaptés. Selon les cas, les pieux peuvent alors faire l’objet de protection contre la corrosion par une galvanisation à chaud.

Construction sur pieux vissés : avantages et inconvénients

Comme n’importe quelle option choisie lors de la construction, la fondation sur pieux vissés a ses avantages et aussi ses inconvénients. Chaque cas peut être différent, et il faut donc bien peser les atouts et les désavantages avant d’opter pour cette solution.

Les avantages des pieux vissés :

Les constructions sur pieux vissés ne demandent pas forcément d’excavation. Elles sont alors relativement économiques.

Pour les sols instables et les zones pouvant probablement être sujettes à des inondations, ce choix est à privilégier.

La construction sur pieux vissés réduit l’usage du béton. Elle est donc importante sur le point de vue écologique. De plus, ses impacts sur le sol sont très limités.  

Les désavantages :

Mais la construction sur pieux vissés n’a pas que des avantages, elle a aussi ses points négatifs qu’il ne faut pas négliger. En effet, l’isolation des rallonges sur pieux est jugée très difficile et par conséquent leurs plateformes sont souvent froides et manquent de confort. Elles risquent davantage de connaître des problèmes au niveau de l’imperméabilité, et finalement, prennent généralement moins de valeur au cours du temps.

Côté esthétique, on risque de voir les conduits d’eau sous la construction. Cela peut gêner certains usagers du lieu.  

Ce type de construction n’est pas autorisé dans plusieurs zones du territoire français. La probabilité d’avoir une réponse négative lors d’une demande de permis de construire est donc plutôt élevée.

Solutions adaptés à certains problèmes fréquents pour les constructions sur pieux vissés

Comme on dit, tous les problèmes peuvent avoir des solutions. Il faut alors creuser un peu. Pour le plancher froid par exemple, au lieu de l’isoler directement, mieux vaut isoler la ceinture du vide et le fermer. Mais cette solution ne peut être prise en compte si l’on se trouve dans une zone inondable.

Dans le cas où la maison n’est plus à niveau, on doit procéder à des travaux de sous-œuvre. Cependant, il faut bien calculer les dépenses nécessaires pour ce genre de solution car il se peut qu’elles soient plus lourdes que le prix du bâtiment lui-même.

Pour les tuyaux qui gèlent, là encore, mieux vaut isoler ou fermer la ceinture du vide. Il est également possible de penser à l’isolation des tuyaux en premier lieu.

Les autres techniques pouvant être considérées

Outre la construction sur pieux vissés, il y a aussi d’autres techniques semblables qui peuvent s’adapter à certains cas. Les fondations sur plots en sont des exemples. Celles-ci permettent de faire une économie de terrassement, de matériaux (granulats et béton) mais aussi d’énergie grise et d’argent en matière de main d’œuvre. Elles permettent également de garder le chantier propre et de moins chambouler le terrain.

Le pieu enfoncé quant à lui est une technique courante qui consiste à introduire dans le sol des pièces cylindriques de bois dur (généralement le mélèze ou le chêne). Ces dernières vont ensuite supporter la plateforme constituée de madriers. En ce qui concerne les performances des bois, elles sont exceptionnelles. Par rapport aux pièces faites en aluminium ou en inox, les pilotis en bois supportent mieux l’eau.

Pour ce qui est du pilotis à hauteur réglable, il s’agit d’une alternative un peu sophistiquée. Elle a été mise au point par l’inventeur Christophe Verna. Le dispositif breveté permet de régler la hauteur de la maison grâce à un système sur pilotis à cales empilables. L’habitation dispose de vernis intégrés dans sa structure.

Ceux-ci permettent de le hausser quand le besoin se présente. Quand on a envie de redescendre le bâti, on n’a qu’à intégrer des cales sous chaque vérin. Ces cales sont dotées de dispositifs de soutien, sur lesquels peut se fixer chaque vérin, permettant de recommencer l’opération à plusieurs reprises. La stabilité de l’ensemble est garantie par des croisillons raidisseurs déplaçables.

Vous avez fait construire votre maison sur pilotis ou à l'aide de pieux vissés, faites nous part de votre expérience ci-dessous. Vous recherchez une entreprise réalisant ce type de prestations de construction en pieux vissés, rendez-vous sur la page de l'entreprise HVMO à Saint Aignan de Grandlieu qui travaille sur toute la France.

Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99