ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

magazine
 


Maison : Pollution de l'air intérieur

pollution air interieur maison

Fenêtres fermées et équipées de doubles vitrages, vous pensez être à l’abri de toutes ces pollutions qui envahissent notre environnement. Erreur, l’air intérieur de nos maisons ou appartements est souvent plus pollué que celui de la rue et pas seulement dans les grandes villes. Faisons un tour d’horizon...

S’il est important de se pencher sur cette problématique, c’est que la plus grande majorité d’entre nous passent 70 à 90 % de leur temps à l’intérieur de bâtiments ou d'habitations.


Qualité de l’air intérieur

L’air intérieur de nos habitations contient une grande diversité de polluants.

Acariens, invisibles mais…

Ce sont des arthropodes, traduisez des cousins des araignées, on en compte pas moins de 50 000 espèces. Microscopiques, invisibles à l’œil nu, ils adorent les endroits chauds et humides tels que linge de toilette, draps, matelas. Une habitation en contient des millions. Si tout le monde n’est pas sensible aux acariens, ceux-ci provoquent chez certaines personnes des allergies souvent sévères. En cause non pas l’animal lui-même, mais ses déjections et sécrétions. Mort il est tout aussi allergisant.

LES SOLUTIONS : faire souvent le ménage à fond, si possible avec un aspirateur à filtre Hepa, aérer souvent la maison, limiter les tissus d’ameublement, maintenir les vêtements enfermés. Et pour vous en débarrasser, utilisez des produits naturels et efficaces, souvent à base huiles essentielles.

Bon à savoir
Pour débarrasser des acariens le linge et les peluches de bébé, lavez-les mais jamais en-dessous de 60°, sinon ils ne meurent pas et s’accrochent !

Polluants divers

Insidieuses, toxiques à faible dose, difficilement mesurables, quantité de substances nuisent à la salubrité de nos habitations.

COV ou composés organiques volatils

Avec l’oxyde de carbone ils représentent une des principales causes d’intoxication par voies respiratoires. Naturels ou artificiels, leur point commun est de s’évaporer à température ambiante. Et ce, plus ou moins rapidement et longtemps. Une statistique de 2000 évalue à 500 le nombre des COV présents dans les habitations. (L’article 2 de la directive européenne 1999/13/CE en donne une définition précise.)

Pathologies possibles : migraines, fatigue chronique, affections respiratoires ou inflammatoires, allergies, voire cancers et troubles de la reproduction.

Formaldéhyde

C’est le formol, puissant conservateur et désinfectant. Sa concentration est la plus élevée dans les espaces clos. Malheureusement, les industriels en mettent partout, produits d’entretien et cosmétiques, dentifrices, y compris pour l’apprêt du linge !

Sa toxicité est alourdie par le fait que ses voies de pénétration dans l’organisme sont multiples : par inhalation, cutanée, conjonctivale et par ingestion. Fixé sur les surfaces, il peut être émissif pendant des années. En septembre 2004, l’OMS (Organisation mondiale de la santé) a classé le formaldéhyde dans le groupe I des produits cancérigènes.

Pesticides

Censés lutter contre les nuisibles, ils sont partout : aliments, produits d’entretien, cosmétiques, emballages… Ce sont des polluants organiques persistants (POP).

Ethers de glycol

Ils ont été montrés du doigt dans le secteur cosmétique, mais ils sont présents aussi dans nos habitations. En plus d’être irritants, ils sont neurotoxiques et hépatotoxiques.

LES SOLUTIONS : pour limiter les dangers, c’est en amont qu’il faut agir par un choix judicieux de peintures, vernis, enduits, matériaux, produits d’entretien et cosmétiques, ainsi que mobilier et éléments de décoration, exempts de produits nocifs.

Et aussi en vérifiant – ou faisant installer – un bon système de ventilation et en éliminant toute moisissure. Attention aux parfums d’ambiance qui contiennent des composants chimiques souvent peu recommandables. 

Amiante

Le matériau, confirmé comme cancérigène pour les voies respiratoires, est désormais interdit mais la lutte contre sa présence dans les bâtiments et habitations est loin d’être terminée.

Bon à savoir

Le diagnostic amiante concerne tous les immeubles collectifs ou les maisons individuelles dont le permis de construire est antérieur au 1er juillet 1997. Il doit être fourni à l’acheteur potentiel d’un bien ou au futur locataire.

Pour en savoir plus : http://www.pap.fr/diagnostic/diagnostic-immobilier/diagnostic-amiante-2013/a1394

Pollution électromagnétique

Nous sommes aujourd’hui environnés de technologies et d’appareils émettant des ondes dont la nocivité, malgré certains discours rassurants, suscite des inquiétudes. Ce sont les champs électromagnétiques (CEM), combinant deux perturbations ondulatoires, magnétique et électrique.

Le champ électrique se mesure en volts par mètre et dépend de la  tension (voltage) ; le champ magnétique dépend de l'intensité du courant et se mesure en teslas (T) ou en gauss  (G). Ces ondes peuvent pénétrer tous les matériaux conducteurs.

Qui dit ondes dit fréquence.

Champs électromagnétiques basse fréquence

Leur fréquence est de 50 Hz. Ils sont produits par les installations électriques, câbles et appareils, mais aussi par des installations extérieures comme les lignes à haute tension ou les transformateurs.

Champs électromagnétiques haute fréquence

Ils sont arrivés dans notre environnement avec les nouvelles technologies :

  • téléphone mobile  (fréquence : 900 à 1 800 MHz ; puissance max. : 2 W) ;
  • wifi (fréquence : 2 400 à 5 000 MHz ; puissance max. : 0,2 mW) ;
  • bluetooth (fréquence : 2 400 MHz ; puissance max. : 1 à 2,5 mW) ;
  • micro-ondes (fréquence : 2 450 MHz ; puissance max. : 1 000 W).
  • Sans oublier les téléphones sans fil (fréquence : 1900 MHz ; puissance max. : 0,25 W)
  • et… les interphones bébé (fréquence : 40,7 MHz ; puissance max. : 0,01 W).

Pour en savoir plus : http://www.protection-onde.fr/les-ondes-au-quotidien ;

Le site officiel de l’arcep, agence de régulation des communications électroniques et de la poste : http://www.arcep.fr/index.php?id=9745 ;

L'OMS a classé les ondes électromagnétiques type GSM et wi-fi comme « possiblement cancérigène » (groupe « 2B »), à l'instar de la laine de verre, du bisphénol-A ou des vapeurs d'essence.

LES SOLUTIONS : pour limiter votre exposition et celle de votre famille aux champs électriques et électromagnétiques, il y a les bons gestes et les moyens techniques.

Les bons gestes

Evitez de téléphoner avec votre mobile collé à l’oreille, utilisez des kits piéton et pas d’appels inutiles. Ne laissez pas votre mobile près de vous pour dormir. Évitez de placer votre lit, et à plus forte raison celui de votre enfant, contre un mur derrière lequel se trouve télévision, ordinateur, chaîne hifi, etc. Si cela ne provoque pas des cris de protestation, désactivez votre wifi en vous rendant sur le site de votre fournisseur d’accès.

Les moyens techniques

Les biorupteurs qui mettent tout le circuit électrique hors tension. Les peintures et les câbles blindés qui drainent les champs électromagnétiques vers la terre.

Il existe des entreprises spécialisées dans la dépollution électromagnétique qu’elles mettent en œuvre après diagnostic.

Bon à savoir

Comment savoir si votre micro-ondes est toujours étanche ? Faites le test. Pour cela, munissez-vous de deux téléphones mobiles activés. Placez-en un dans le four éteint et froid, fermez la porte. Avec le second appelez le premier. Si la sonnerie du four retentit, c’est qu’il n’est plus étanche, il a laissé passer les hyperfréquences du mobile.

Le cas des ampoules

L’heure est aux économies d’énergie et la loi Grenelle d’octobre 2008 impose le remplacement des ampoules électriques à incandescence, très énergivores, par des ampoules fluocompactes (LFC) basse consommation. Or ces d’ampoules sont des polluants électromagnétiques à haut risque et de plus, si elles se cassent, elles libèrent des vapeurs de mercure !

Les valeurs des CEM qu’elles émettent sont supérieures aux valeurs limites fixées par le Conseil supérieur de l’Europe.

LES SOLUTIONS : ce sont les ampoules LED (en anglais, light emitting diodes). Écologiques (aucune émission nocive), économiques à l’usage (consommation 32 fois plus basse que les ampoules à incandescence), non polluantes, elles devraient être la solution de demain.

De plus elles durent des années. Il existe également des ampoules halogènes non émissives.

Terre et habitat

Sauf exceptions hors du commun, nos habitations reposent d’une manière ou d’une autre sur le sol, sur la terre, dont l’état, la structure et la nature peuvent avoir des effets parfois nocifs pour notre santé. On parle alors de géobiologie.

Réseau Hartmann ou réseau nickel

Ce réseau d’origine électrique est une composante du réseau électromagnétique terrestre et il est orienté en fonction des points cardinaux. Il est sensible à l’électricité. Son maillage sera régulier dans un lieu sain. Les lignes de ce réseau se croisent, formant des « nœuds » qui peuvent s’avérer perturbants (troubles du sommeil si placés sous un lit, perte de vitalité et d’immunité).

Bon à savoir

Contrairement à vous, qui pouvez en souffrir, votre chat (comme les fourmis) apprécie les nœuds Hartmann et s’y couche volontiers.

Réseau Curry ou réseau fer

Ce réseau subit de nombreuses variations et peut être nocif sur le plan neurologique. Un géobiologue peut vous aider à faire le point sur votre habitation.

Failles géologiques

Ce sont les points de rupture entre des blocs rocheux qui se sont déplacés ou des zones où se trouvent des matériaux de natures géologiques différentes, par exemple sable et argile. La différence de potentiel électrique entre les deux côtés de la faille favorise l’infiltration d’un rayonnement gamma (ionisant) issu du noyau terrestre.

Plus la faille est profonde, plus ce rayonnement est intense et peut s’infiltrer dans l’habitation...

Cours d’eau souterrain

Le frottement de l’eau sur les matières minérales produit les mêmes effets que les failles.

Dangers reconnus du radon

Cette fois il s’agit d’un gaz, mais un gaz radioactif issu de la dégradation de l’uranium et du radium naturellement présents dans le sol et les roches. Depuis 1987, le radon est classé par le Centre international de recherche sur le cancer comme cancérigène certain pour le poumon.

Il est notamment présent dans les cavités confinées comme grottes, caves ou sous-sols (parfois une tombe oubliée) où il peut s’accumuler. Son infiltration dans les habitations est favorisée par les fissures, le passage de canalisations et le manque de ventilation.

Bon à savoir

En France, les zones les plus à risque sont celles où le terrain est granitique. L’IRSN (Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire) a réalisé une cartographie des communes présentant le plus de risque.

Pour en savoir plus : http://www.irsn.fr/FR/connaissances/Environnement/expertises-radioactivite-naturelle/radon/Pages/9-questions-risque-radon.aspx#.V_kcmWC7eXo

LES SOLUTIONS : un diagnostic sur la présence et la concentration de radon dans votre habitation est possible, vous pouvez même l’établir vous-même à l’aide d’un densimètre radon, type d’appareil produit par cinq sociétés en France.

Pour limiter les risques : aérer et ventiler ; renforcer l’étanchéité entre le sol et le bâtiment, notamment en colmatant les fissures et les passages de canalisations ; on peut éventuellement poser une membrane sur une couche de gravillons recouverte d’une dalle de béton.

Il existe encore d’autres solutions, le mieux est de s’adresser à un spécialiste.  

À lire
• La « bible » de la géobiologie, La médecine de l’habitat de Jacques La Maya.
• La pollution de l’air intérieur, Diane di Nota, Le Courrier du Livre.

Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99