ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

7-le-chauffage
 


Les chaudières

Que devez vous choisir : des travaux légers ou des gros travaux de rénovation pour améliorer votre confort et l’efficacité énergétique de votre habitat ?

Les besoins de chauffage sont différents au sud et au nord de la France, sur le littoral et en montagne... Ils le sont aussi entre une grande maison et un petit logement, entre un bâtiment bien ou mal orienté…
A savoir qu’une installation de chauffage de plus de 15 ans consomme beaucoup plus qu’un système récent.

 Dans un logement ancien, isoler correctement le bâti et rénover l’installation de chauffage permettent à coup sûr de disposer d’un confort accru, d’être plus économe et moins polluant.

Deux systèmes existent, le chauffage central et le chauffage pièce par pièce.

Le chauffage central:

La chaleur est produite en un seul endroit soit par une chaudière, des capteurs solaires thermiques ou une pompe à chaleur. Elle est distribuée par un réseau relié à des émetteurs de chaleur.

Les chaudières au fioul ou au gaz ont fait depuis une vingtaine d’année de gros progrès. Elles consomment moins, en particulier les chaudières à haut rendement (basse température ou à condensation).

Les chaudières basse température offrent un confort accru :

En fonctionnant à température plus basse, vous vous assurez des économies et une ambiance thermique plus confortable, par rapport à une chaudière moderne standard, elles permettent de réaliser des économies de consommation de 12% à 15% et si elles alimentent un plancher chauffant basse température ou des radiateurs << chaleur douce>> ces chaudières procurent un confort particulièrement agréable.

Les chaudières à condensation : Produit écologique.

En condensant la vapeur d’eau des gaz de combustion, elles récupèrent de l’énergie d’où une notable économie de combustible, moins de gaz carbonique et moins d’oxydes d’azote rejetés et améliore de 15% à 20% les résultats des chaudières standard modernes. Ces chaudières sont plus performantes et confortable quand on les installe avec un plancher chauffant basse température et/ou des radiateurs "chaleur douce".

Les chaudières à ventouse :

L’avantage est qu'elles n’ont pas besoin de conduit de cheminée et peuvent être installées dans un petit espace non ventilé. Elles sont très sécurisées et réduisent de 4% à 5% les consommations par rapport à celles qui n’en sont pas dotées ; Ce système existe aussi pour les chaudières (standard, basse température, à condensation) qu'elles soient au gaz ou au fioul. Une chaudière doit être remplacée tous les 15 ans environ.

Vous pouvez bénéficier d’aides financières pour vos travaux.

Les chaudières modernes au gaz ou au fioul offrent des performances en amélioration constante et leurs rejets ont fortement diminué.


Chaudière fioul Chaudière gaz
Emissions d’oxydes d’azote NOx Jusqu'à - 80 % d’émissions Jusqu'à - 65 % d’émissions
Emissions de dioxyde de carbone CO2 Jusqu'à - 30 % d’émissions Jusqu'à - 15 % d’émissions
Emissions de dioxyde de souffre SO2 Jusqu'à - 53 % d’émissions

 

Leur installation est plus facile, certains modèles sont plus compacts et plus discrets. Il y a moins de perte de chaleur car les fumées émises sont moins chaudes et l’allumage automatique permet de faire des économies d’une veilleuse permanente (chaudière gaz).

Les chaudières au bois :

Devenues plus performantes, les chaudières manuelles à combustions inversées et surtout celles à tirage forcé ou chaudières <<turbo>> sont les plus efficaces. Les chaudières équipées d’une alimentation automatique (bois déchiqueté, granulés) ont un rendement particulièrement intéressant. Pour avoir une certaine garantie de qualité pour un appareil de chauffage au bois, il existe un label <<flamme verte>>. Toutes ces chaudières ont droit à des aides financières (crédit d’impôts).
Le tableau ci-dessous résume certains critères de choix de chaudières en fonction de leur combustible

Type de chaudière gaz fioul bois
Coût chaudière 2 000 à 6 000 € 
Crédit d’impôt (pour chaudières à condensation)
3 000 à 6 000 €
+ 1 000 € (achat cuve) 
Crédit d’impôt (pour chaudières à condensation)
3 000 à 10 000 € 
Crédit d’impôt (pour chaudières à chargement manuel de rendement ≥ 70 % ou chaudières à chargement automatique de rendement ≥ 75 %)
NB : pour le coût total, rajouter la location d’une cuve (GPL), l’abonnement (gaz de ville), la maintenance annuelle et la consommation de combustible
Avantages Pas de stockage pour le gaz de ville Pas d’abonnement Neutre pour l’effet de serre Energie renouvelable Coût de combustible stable
Contraintes et inconvénients Stockage pour le GPL Abonnement ou location de cuve Stockage en cuve Stockage : abri sec, silo
Energies non renouvelables coûts des combustibles fluctuants, émissions de GES

Suivez l’actualité concernant le marché du gaz naturel dans votre région sur le prix-gaz.fr et faites des comparaisons entre les offres proposées par chaque fournisseur afin que vous puissiez réduire vos dépenses mensuelles.
Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99