ajouter favorisAjouter ce site à mes favoris |  recommander ce siteRecommander ce site | imprimerImprimer | icone aideAide | plan du site Plan du site AA icone rssicone facebookicone tweeter
S'inscrire | S'identifier
Artisan_du_batiment_et_constructeur_de_maison

AVotreDisposition bleu

ContactezNous Bleu

 


Le choix des peintures, vernis et teintures

La peinture dépose sur le support un film afin de le dissimuler mais surtout de le protéger. Les peintures sont composées de trois éléments : les pigments, le liant et le solvant. Les liants permettent aux pigments de donner à la peinture , sa couleur et son opacité, tout en formant le film adhérent au support. Le solvant aide à la fluidité de la peinture.

decoration peinture
Il existe des peintures mates, satinées (appelées coquilles d'œuf) ou brillantes (appelées laque). La proportion de pigments incorporés au liant déterminera l'aspect de votre peinture. Une peinture brillante souligne les imperfections du support, un aspect mat les dissimule. Vous devrez donc faire votre choix en fonction de la qualité du support à peindre.

Les différentes peintures

Dans la peinture émulsion, pigment et liant se présentent dans l'eau sous forme de gouttes minuscules. Dans la peinture à l'huile (glycérophtalique), les pigments et le liant sont dilués au white-spirit. Seuls inconvénients, elle sèche très lentement et dégage une odeur tenace. Vous n'aimez pas l'odeur de la peinture à l'huile ?

Améliorez cette odeur et rendez votre travail plus agréable, en mélangeant une cuillerée d'extrait de vanille dans le pot. Votre choix en matière de peinture est désormais moins restreint, puisqu'il existe aujourd'hui de nouveaux produits comme la peinture thixotropique, sous forme de gel, qui ne goutte pas et ne laisse pas de coulures sur le support.

Les techniques de peinture

Pour une qualité de peinture irréprochable et ne pas avoir à refaire la peinture ultérieurement, une seule couche ne suffira généralement pas. Pour un résultat satisfaisant et selon la peinture  que vous utiliserez et le support à couvrir, plusieurs couches peuvent être nécessaires.

La première couche servira généralement à fixer la résine du bois ou à boucher les pores d'un support absorbant. La deuxième couche, dite d'apprêt ou d'impression, sera utile à l'adhérence de la peinture. Pour des surfaces métalliques, une deuxième couche préviendra des risques d'oxydation ou de rouille.

Elle peut servir de bouche-pores (apprêt utilisé sur des matériaux poreux, afin d'en colmater les micro-aspérités avant l'utilisation d'un second apprêt de type vernis, peinture, cire). La troisième couche a généralement un bon pouvoir couvrant.


Sur les murs, on applique simplement deux ou trois couches de la même peinture, à moins qu'un bouche-pores ou couche d'apprêt soit nécessaire. La première couche est généralement plus fine. Une couche d'impression est à envisager lorsque l'on utilise une peinture dite à l'huile.

Pour vos boiseries, un liquide ou un mastic spécial  devra être appliqué, sur les nœuds apparents pour éviter que la résine ne suinte à travers la peinture. Viendra ensuite une couche d'impression, une sous couche et une couche définition. Certaines peintures ont le pouvoir d'impression et sous-couche, comme certaines peintures laquées nécessitent une seule couche d'apprêt.

Sur le métal, une couche d'impression est généralement indispensable, le peintre utilisera un apprêt zinc-phosphate pour le fer ou l'acier et des avant-peintures pour métaux non ferreux tel l'aluminium. Puis, vient ensuite une sous-couche et une couche de finition. Le cuivre, le laiton et le plomb, peuvent être peint, en ayant été au préalable dégraissés à l'aide d'un chiffon, non pelucheux et imbibé de white-spirit.

Vernis et teintures pour bois

Le vernis, peinture sans pigments contenant pour la plupart des résines à base de polyuréthane. Le peintre le diluera au white-spirit. Les vernis acryliques à base d'eau, de plus en plus utilisés, offrent un fini satiné ou laqué.

Il vous faudra diluer le vernis de la première couche avec 10% de white-spirit, pour les produis à base d'huile, ou avec 10% d'eau pour ceux à base d'eau (acryliques). Le peintre appliquera le vernis avec un chiffon non pelucheux plutôt qu'avec une brosse pour le faire pénétrer dans le bois. La première couche sèche, il poncera légèrement avec du papier de verre fin et époussètera correctement le support avant d'appliquer une seconde couche, plus épaisse. Sur les surfaces exposées, il poncera la seconde couche avant d'appliquer la troisième.

La teinture pour bois, à la différence de la peinture ou du vernis, imprègne le bois. On peut en améliorer le fini et la résistance en appliquant un vernis clair. La palette des teintures à base d'eau ou d'huile offre une belle diversité de couleurs et de nuances. on peut mélanger différentes couleurs entre elles et obtenir des teintes intermédiaires.

La teinture pour bois s'applique à la brosse, au tampon ou au chiffon non pelucheux. Le peintre travaillera vite pour raccorder les bords humides et éviter les coulures qui formeront des traînées noires après séchage.

Une teinture à base d'eau aura généralement tendance à soulever les fibres à la surface du bois et à altérer l'uniformité de la couleur. La solution consiste à poncer la surface pour la rendre parfaitement lisse, puis à passer un chiffon humide, ce qui aura pour effet de soulever les fibres. Lorsque le bois est sec, le professionnel poncera les fibres avec du papier de verre fin et l'enduira de teinture.
Commentaires
  • Aucun commentaire trouvé
Poser une question ou commenter cet article
0
charte des commentaires.
  • Publication soumise à modération
  • Votre pseudo
Charte Qualité des Artisans de l'habitat
RECHERCHER UN PROFESSIONNEL
Choisissez :  
Professionnels ayant signé la charte qualité

Demandez votre guide

BlocDroit bouton-simulation_credit
Devis Artisan
projet
SUIVEZ NOTRE ACTUALITE
facebooktwitterrss

NEWSLETTER
Pour tout savoir sur l'actualité de l'habitat.
BlocDroit Insciption-Annuaire 304x99